La valorisation des Textiles

La valorisation des Textiles, Linges et Chaussures est une pratique de bon sens.

Il existe trois grands débouchés pour les vêtements une fois triés. Pour les vêtements qui sont encore en très bon état, environ 10%, ils sont remis sur le marché local de l’occasion. 50% des vêtements qui sont triés, s’ils peuvent encore être portés, ne trouveront pas preneur localement, soit parce qu’ils ne sont plus à la mode, soit parce qu’ils présentent un petit défaut. La valorisation des Textiles, Linges et Chaussures se fait donc à l’international. 35% enfin du produit de la collecte sont orientés vers des filières de recyclage : le textile redevient fibre qui redevient textile. Ou tout simplement, le vieux tee shirt devient chiffon. Il ne reste au final que 5% des produits collectés : des textiles trop souillés ou humides, des emballages, des rebuts de tri. Ces 5% peuvent servir à créer de l’électricité en étant incinérés avec valorisation énergétique.

Vous pouvez trouver le détail des filières de valorisation sur le site grand public de l’éco-organisme Eco-TLC « La Fibre du Tri » dont est extrait la vidéo « Que deviennent-ils ci contre ».

La valorisation des Textiles, Linges et Chaussures en Martinique

L’Atelier Chantier d’Insertion Martinique TLC a été créé en 2016. La filière de valorisation des textiles en Martinique est donc jeune et en plein développement. En 2016, 1000 tonnes ont été collectées et 60% triées par les salariés en insertion de Martinique TLC. Cela représente presque 3 tonnes triées par jour ! Les vêtements en bon état sont orientés dans les boutiques de l’ACISE et au Centre d’Hébergement des sans-abris de l’association. Par contre, faute de place pour trier plus, 40% du produit de la collecte et les produits préclassés partent aujourd’hui vers un centre de tri industriel conventionné par Eco-TLC en Europe.

L’ACISE SamuSocial travaille à la création d’un centre de pré-traitement des Textiles, Linges et Chaussures qui lui permettra de trier l’entièreté des vêtements usagés qu’elle collecte, et de mieux maitriser les débouchés de la filière. Grâce à un accord passé entre le groupe SEEN et l’ACISE, les emballages, sacs plastiques et cartons, sont gracieusement repris et recyclés par Martinique Recyclage.

Le recyclage des textiles en Martinique

La quantité de Textiles, Linges et Chaussures usagés générée chaque année par les Martiniquais est importante. Plus de 1000 tonnes par an ! Cette quantité n’est cependant pas suffisante pour envisager la création de filières industrielles de recyclage qui nécessitent de grosses infrastructures. C’est donc un recyclage artisanal que met en œuvre l’ACISE, dans l’idée de créer de l’activité, de réduire au maximum la quantité de textiles exportés et de sensibiliser le grand public. La valorisation peut prendre plusieurs formes : créations de vêtements et accessoires et découpe de chiffons par exemple.